Acc S Au Cours De France

Réussir la culture générale en entretien Comment faire un commentaire de bons chapitres

La compréhension est devenue le grain rationnel dans la conception du coût d'A.Smit que la valeur du coût est définie par les dépenses non réelles du travail du producteur séparé, et ces dépenses, qui sont nécessaires en moyenne à l'état donné de la production. Il marquait aussi que le travail qualifié et complexe crée à l'unité de temps plus de coût, que non qualifié et simple, et peut être réduit au dernier au moyen des coefficients.

Le système finalement économique d'A.Smit a hérité toutes les contradictions de sa méthode de l'étude. Et l'exemple brillant à celui-là est la dualité de l'interprétation du coût. L'influence sur les regards économiques d'A.Smit leur donnera la compréhension insuffisante des procès historiques du remplacement d'unes relations économiques par les autres.

A.Smit donne l'exceptionnellement grande signification à l'accumulation du capital. Il dit que, en épargnant la partie considérable des revenus et en élargissant la production, le propriétaire de l'entreprise donne le travail à la quantité supplémentaire d'ouvriers et contribue à la croissance de la richesse de toute la société.

A.Smit a défini et a délimité de consommation et la valeur de change de la marchandise. "Le mot" le coût ", - était écrit par celui-ci, - a deux diverses significations : parfois il désigne l'utilité de quelque objet, et parfois la possibilité de l'acquisition des autres objets, qui donne la possession par l'objet donné. Premier on peut appeler comme la valeur d'usage, deuxième - la valeur de change".

Productif A.Smit trouvait le travail créant la plus-value qu'expliquait à l'exemple de l'ouvrier de la manufacture, le travail de qui augmente le coût des documents, sur lesquels il travaille, sur le coût du contenu de l'ouvrier et le bénéfice du propriétaire de la production. Le travail, qui est payé du revenu, A.Smit appelait improductif. Est connu son exemple avec le serviteur, qui contiennent sur les revenus du maître du logis et le travail de qui ne crée pas le coût.

Étant l'observateur objectif, il a reflété le procès de la transformation de l'ouvrier à la voiture spécialisée, l'aggravation rude des conditions de son travail. Pour interrompre la tendance donnée, menaçant par la dégénération du nombre considérable de la population, A.Smit était d'accord même de s'adresser à l'aide de l'État, bien que soit en principe contre son intervention dans l'économie.

Dans les manières de voir sur principal et le capital circulant A.Smit a perçu l'héritage des physiocrates, mais a surmonté les restrictions de leur compréhension du capital productif (donnant l'accroissement du coût) dès que du capital occupé dans l'agriculture. Les catégories d'A.Smit sont employées non vers un capital du fermier, mais aussi vers toute autre forme du capital productif.

Dans la théorie de la division du travail A.Smit a reflété la tendance au développement de la production mécanique. Il affirmait que le volume de la production et la consommation des produits est défini par deux facteurs clef : par la part de la population occupée par le travail productif, et le niveau de la productivité du travail.

Dans la théorie du salaire A.Smit indiquait correctement que de créé par le travail et défini par la quantité de ce travail du coût de la marchandise à l'ouvrier en forme du paiement pour les efforts reçoit seulement une certaine partie. L'autre partie du coût ajouté par le travail représente le bénéfice de l'entrepreneur. Il doit dans nombre de cas rendre une certaine somme de ce bénéfice à titre de la rente foncière ou le pour-cent créé, si on utilisait le capital emprunté.

La division du travail prend la place clé dans le système économique d'A.Smit. A.Smit motivait la signification fondamentale de cet élément, premièrement, ce que la division du travail est la raison stimulant la productivité. Il trouvait que la division du travail augmente la productivité par trois moyens :

A.Smit à la personnalité vive et variément développée. Assez dira qu'il a reçu la formation à deux universités les plus prestigieuses du monde. Ses intérêts n'étaient pas limités seulement par l'économie ou la philosophie, il possédait de larges connaissances scientifiques selon d'autres domaines : par exemple, a reçu le degré du maître des arts et le docteur des droits. En outre A.Smit communiquait avec les meilleurs gens du temps que dans un grand degré contribuait à la formation de ses regards.